Liste des lauréats

2017 - Josée Charette

Titre de son article : Représentations sociales sur l’école et stratégies déployées par des parents récemment immigrés pour soutenir l’expérience socioscolaire de leurs enfants dans la société d’accueil 

 

 

De gauche à droite : Fasal Kanouté, la directrice d’étude de la récipiendaire, Josée Charrette, la récipiendaire, Joëlle Morrissette, la présidente de l’ARQ, et Sylvie Gendron, la responsable du prix JMVDM.

2016 - Matthias Pepin

Le prix a été remis, cette année, à Matthias Pepin pour un manuscrit résumant sa thèse de doctorat intitulé Une étude de cas comme stratégie de recherche pour documenter l'apprentissage à s'entreprendre d'élèves du primaire

 

 

De gauche à droite, sur la photo : la présidente du Prix en 2016, la professeure Sylvie Gendron, Matthias Pepin, le lauréat 2016, le professeur Jean-Marie van der Maren et Colette Baribeau, présidente de l’ARQ.

 

Le texte est maintenant disponible dans la revue Recherches Qualitatives.

 

Une étude de cas comme stratégie de recherche pour documenter l’apprentissage à s’entreprendre d’élèves du primaire (Pepin, 2016)

2014- Lauralie Richard

Le jury recommande l’attribution du prix Jean-Marie Van der Maren pour la meilleure thèse à Madame Lauralie Richard. Les membres du jury ont convenu, à l’unanimité, du caractère méritoire de la candidature de Madame Richard. La rigueur de la démarche de recherche de même que le regard que la candidate pose sur sa recherche sont tout-à-fait en accord avec les qualités attendues chez un chercheur : une mise à distance critique du travail du chercheur, capable de reconnaître et de nuancer la valeur de sa recherche et sa contribution aux connaissances.

 

Le texte déposé à l’appui de la demande développe les grandes lignes d’une problématique de recherche qui traite de la pratique d’interface des infirmières. Les concepts principaux sont brièvement définis et cinq questions de recherche sont formulées. Celles-ci sont présentées comme étant inter reliées et cernant ce système complexe qui est la pratique d’interface. Le devis méthodologique est nommé « qualitatif exploratoire multicentrique ». Une collecte de données d’envergure est décrite, provenant de plusieurs sources, dans la tradition qualitative la plus classique : des entretiens semi-dirigés (infirmières et gestionnaires), des observations (50 heures), l’analyse de plus de 50 documents officiels. Des réflexions d’ordre méthodologique de qualité sont développées : elles portent sur le processus d’échantillonnage, sur les processus d’analyse développés. Le texte se termine par une réflexion méthodologique dans laquelle Madame Richard souligne, avec à propos, les limites méthodologiques de sa recherche et elle fait un bilan critique de sa démarche.

 

L’originalité et la pertinence de la recherche sont clairement démontrées par la chercheure, qualités également rappelées par la lettre d’appui de la directrice de la recherche jointe au dossier et qui souligne la « contribution véritable à l’avancement des connaissances et de la théorie en sciences infirmières ». Cette dernière poursuit en écrivant que les membres du jury voient « la thèse de Madame Richard comme exemple d’une recherche qualitative à titre de modèle auprès de leurs étudiants ».

 

Un article, tiré de sa thèse a été publié dans le volume 34 (1) en 2015 pp. 196-222.

LA RECHERCHE QUALITATIVE AUJOURD’HUI : RÉFLEXIONS ET PRATIQUES

2013 - Annick Bourget

Le prix a été remis à Madame Annick Bourget pour son texte intitulé Explicitation du raisonnement clinique : méthodologie novatrice menant à l'identification de deux étapes de développement au cours des 12 mois entourant la fin de la formation préclinique et le début de la formation clinique d'étudiants en médecine. Annick Bourget est ergothérapeute et elle est actuellement professeure adjointe à l'École de réadaptation de l'Université de Sherbrooke.

 

Un article, tiré de sa thèse a été publié dans le volume 32, no 2 – décembre 2013 La recherche qualitative dans les sciences de la gestion.  De la tradition à l'originalité sous le titre

 

Explicitation du raisonnement clinique : méthodologie novatrice menant à l’identification de deux étapes de développement au cours des 12 mois entourant la fin de la formation préclinique et le début de la formation clinique d’étudiants en médecine

2012 - Philippe Chaubet

Monsieur Philippe Chaubet professeur régulier au Département de kinanthropologie de l'Université du Québec à Montréal. Il détient un doctorat en sciences de l'éducation de l'Université de Montréal, une maîtrise de français langue étrangère de l'Université de Franche-Comté, un DESS de management culturel de l'Université Paris VIII et un baccalauréat de langue et civilisation chinoises de l'INALCO (Paris).

 

Un article, tiré de sa thèse a été publié dans le volume 31, no 2, mai 2012 La recherche qualitative au service du changement sous le titre

La réflexion, processus déclenché et constructeur : cas d'enseignants de FLS en formation ou en exercice et d'aspirants coopérants internationaux

2011 - Caroline Faucher

Madame Caroline Faucher, est optométriste (O.D., Université de Montréal, 1995) et détient un doctorat en éducation (Ph.D., Université de Sherbrooke, 2009). Elle est professeure adjointe à l'École d'optométrie de l'Université de Montréal.

 

Un article tiré de sa thèse publié dans le volume 31, no 2, mai 2012 La recherche qualitative au service du changement sous le titre de

Développement d'un modèle de raisonnement clinique par son explication auprès d'optométristes de deux niveaux d'expertise contrastants

2010 - Johanne Barrette

Madame Johanne Barrette, chargée de cours au Département d'éducation et formation spécialisées (DÉFS) à l'Université du Québec à Montréal (UQÀM), et chercheure et chargée de projet en reconnaissance des acquis d'expérience à la Faculté de l'éducation permanente (FÉP) de l'Université de Montréal.

 

Un article tiré de sa thèse a été publié dans la revue Recherches qualitatives, volume 29, no. 3.

2009 - Lilyane Zina Rachédi

Madame Lilyane Zina Rachédi est professeure à l’école de travail social de l’Université du Québec à Montréal.

 

Un article tiré de sa thèse a été publié dans la revue Recherches qualitatives, volume 28, no. 2

2008 - Charles Baron

Monsieur Charles Baron est professeur au département de management de la Faculté des sciences de la gestion de l’Université Laval.

 

Un article tiré de sa thèse est publié dans la revue Recherches qualitatives, volume 27 no. 2

2007 - Claudia Gagnon

Madame Claudia  Gagnon est professeure responsable des stages en enseignement professionnel à la Faculté d’Éducation de l’Université de Sherbrooke et chercheure au Collectif de recherche sur la formation professionnelle (CRFP).

 

Un article tiré de sa thèse est publié dans la revue Recherches qualitatives, volume 27 no. 1

2006 - Denise Malo

Madame Denise Malo est professeure adjointe à l'École des sciences infirmières de l'Université de Sherbrooke et chercheure associée à l'Institut universitaire de gériatrie de Sherbrooke.

 

Un article tiré de sa thèse a été publié dans la revue Recherches qualitatives, volume 26 no. 1

2005 - Renée Guimond-Plourde

Madame Renée Guimond-Plourde, professeure au Secteur sciences de l'éducation de l'Université de Moncton – campus d'Edmonston.

 

Un article tiré de sa thèse a été publié dans la revue Recherches qualitatives, volume 25 no. 2

2004 - Anne-Marie Lamarre

Madame Anne-Marie Lamarre, professeure au Département des sciences de l'éducation de l'Université du Québec à Rimouski.

 

Un article tiré de sa thèse a été publié dans la revue Recherches qualitatives, volume 24